Actualité Histoires de succès

A Makamba, l’adhésion au comité de veille Akadacika a révolutionné le mode de vie de Mme Cynthia Ndayizigiye

Originaire de la commune et province Makamba, Cynthia Ndayizigiye salue l’apport du comité de veille Akadacika de sa commune. Au départ, elle n’avait aucune occupation. Un jour, les membres de ce comité l’ont approchée pour lui montrer comment elle peut gagner sa vie en exerçant un métier de son choix. C’est à ce moment que l’idée lui est venue de suivre une formation en couture. Par après, elle a fondé une association qui avait comme objectif de former d’autres jeunes de la localité. Parmi ceux-ci, il y en a qui exercent le même métier à l’étranger comme par exemple en Zambie. « Depuis que j’exerce mon métier, il y a beaucoup de choses qui ont changé dans ma vie.

J’ai acheté une parcelle dans laquelle j’ai construit une maison. Je ne vis plus dans une maison louée », a révélé cette maman de trois enfants. A part cette maison qu’elle a pu construire, Mme Ndayizigiye a aussi acheté 7 porcs qu’elle a par la suite vendus pour acheter deux autres parcelles, l’une à 1.300.000Fbu et l’autre à 800.000Fbu. Tout cela grâce à l’argent que je gagne, fait savoir Cynthia Ndayizigiye qui ajoute par ailleurs que quand son mari n’est pas là (car il voyage souvent), elle n’a pas de souci de nourrir sa famille et son mari reste tranquille car il sait déjà qu’il a laissé à la maison une femme responsable. Aujourd’hui, elle possède un atelier de couture qui se trouve au marché du chef-lieu de la province Makamba. Elle lance un appel vibrant aux autres jeunes qui sont sans emploi d’approcher les autres qui exercent déjà des activités génératrices de revenus pour qu’ils apprennent d’eux et tout ira bien.