Histoires de succès

En commune Muhanga, la population de trois collines consomme de l’eau potable grâce aux efforts des jeunes intégrés dans le Comité de gestion de l’eau

Il y a quelques années, l’eau potable est devenue une denrée rare à Ndava, Masanze et Mibazi, trois collines de la commune Muhanga de la province Kayanza. Les jeunes intégrés dans le Comité de gestion de l’eau, appuyés par le responsable de la régie communale de l’eau et la population ont initié les travaux de propreté au niveau de trois fontaines.

« Je m’appelle Amédée NSHIMIRIMANA, président du comité Akadacika en commune Muhanga. Lors des formations que nous avons suivies, nous nous sommes convenus de focaliser nos efforts dans le domaine de l’eau potable. Et comme cette fontaine était dans un état piteux, en collaboration avec l’administration à la base et le responsable de la régie communale de l’eau, nous avons rassemblé les jeunes de cette localité pour effectuer des travaux de propreté sur les collines Masanze et Mibazi. Il y avait de la boue et beaucoup de sangsues.

Aujourd’hui, il s’observe une nette amélioration grâce aux membres du comité Akadacika. Un comité de suivi a été mis en place et la population vient effectuer les travaux de propreté tous les jeudis. Aujourd’hui, la population consomme de l’eau potable et tout le monde est satisfait de nos réalisations. Nous saluons également les appuis multiformes du responsable de la régie communale de l’eau qui a toujours été à nos côtés. Sans lui, nous n’allions pas atteindre notre objectif. Je dois aussi dire que la population a été avec nous tous les jours et c’est elle qui vient effectuer les travaux de propreté tous le jeudis ».

Léonidas HABIMANA, Conseiller technique chargé des affaires administratives et sociales en commune Muhanga, reconnaît que les jeunes membres du comité Akadacika ont beaucoup contribué au développement de la commune Muhanga. Ils ont œuvré, non seulement dans le domaine de l’eau, mais aussi en matière de sécurité et économique car la commune a recruté de jeunes collecteurs des taxes communales, a indiqué Léonidas HABIMANA. « Nous saluons les initiateurs du projet qui a visiblement eu des résultats palpables », a-t-il fait savoir. Il souhaite que ces jeunes, à travers le comité Akadacika puissent pérenniser les acquis du projet.